Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rêveuse par nature... Le blog d'une flâneuse du quotidien en quête d'insolite et de poésie.

La Voyageuse sans Ticket

En route vers la lumière

©prettysleepy1 sur pixabay

©prettysleepy1 sur pixabay

En proie à leurs regards

(À Toyen)

Une pluie d'yeux en fusion
Strie la falaise de givre où s'émousse le biseau des reflets
Vitrifie la brume cendreuse qui noyait nos plus secrètes ruines
Calcine l'ombre portée de nos masques

Illuminés au plus bas de notre fondrière
Riches d'un long cœur à cœur avec les filons
Nous les vigiles
Nous pouvons lever nos paupières lourdes de limon
Et ceints du diadème de nos larmes
Briser les serrures de l'ultime ouragan

Élie-Charles Flamand (La lune feuillée, 1968)

Pour moi Élie-Charles Flamand est le poète des entrailles, en marche depuis les ténèbres des profondeurs vers la lumière. De la même manière qu'un mineur fouille la terre pour en extraire le minerai, il fouille son âme et la nôtre pour en extraire de véritables pépites poétiques.

Sa poésie est foisonnement d'images, déversées telles des coulées de lave. Je veux juste me laisser emporter et m'immerger dans la beauté de ses visions.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

M-A 18/04/2021 11:56

Eh ben, c'est volcanique et incandescent ! Je vais creuser, sans mauvais jeu de mot, ce beau filon littéraire (encore sans mauvais jeu de mot) que tu m'as fait découvrir ;)

Jane 18/04/2021 12:28

Il est un peu hermétique au début mais quand on commence à connaître son univers cela devient presqu'addictif. Un poète injustement méconnu à mon avis. Il a travaillé avec les Surréalistes. Quant à son côté minéral il est à prendre au pied de la lettre. Il avait une formation de géologue et de paléontologue. :)