Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rêveuse par nature... Le blog d'une flâneuse du quotidien en quête d'insolite et de poésie.

La Voyageuse sans Ticket

Si par une nuit d'hiver un voyageur

©Mateusz Wyszyński sur pixabay (filtre: Jane)

©Mateusz Wyszyński sur pixabay (filtre: Jane)

Par ces temps caniculaires offrons-nous un poème "rafraîchissant" de la plume d'un de mes poètes préférés qui pour le coup porte bien son nom : Robert Frost.

Stopping by woods on a snowy evening

Whose woods these are I think I know.
His house is in the village though;
He will not see me stopping here
To watch his woods fill up with snow.

My little horse must think it queer
To stop without a farmhouse near
Between the woods and frozen lake
The darkest evening of the year.

He gives his harness bells a shake
To ask if there is some mistake.
The only other sound the sweep
Of easy wind and downy flake.

The woods are lovely, dark and deep.
But I have promises to keep,
And miles to go before I sleep,
And miles to got before I sleep.

Robert Frost (New Hampshire, 1922)
 


L'écriture épurée de Robert Frost transmute des sujets d'une apparente simplicité en véritables chefs-d'œuvre d'équilibre et de profondeur, et laisse surgir, au détour d'une rime, un monde mystique d'une infinie complexité. La maîtrise époustouflante d'un style au rythme incantatoire confère alors à ces thèmes anodins un charme poignant qui nous va droit à l'âme. Pour moi, la poésie de Frost c'est la mise musique de l'âme humaine dont l'écho résonne au plus profond de paysages solitaires.

En lisant ce poème je me suis souvent demandé si Italo Calvino n'avait pas été inspiré par Frost lorsqu'il a chois le titre de son roman Si par une nuit d'hiver un voyageur (Se una notte d'inverno un viaggiatore).

Bercée par le cahotement monotone de la carriole, emmitouflée dans l'obscurité tombant sur mes épaules comme une pelisse alourdie par la neige, le visage et les mains engourdis par le froid, je sens le fil de mes pensées se dévider de façon presque mécanique : And miles to go before I sleep, and miles to go before I sleep...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Golondrina63Auv 20/06/2021 18:03

Merci pour cette agréable page

Jane 20/06/2021 18:39

Merci à toi de ta (de tes !) visite(s). :)